Photo vidéo aériennes 100% drone
06 50 83 64 71
Catégories du blog
Le blog de la prise de vues aériennes

Décomposition de prix pour la réalisation d'une vidéo aérienne

par

53 commentaires

Devis Drone

La réalisation de prises de vues aériennes à l'aide d'aéronefs télépilotés est très économique par rapport aux moyens traditionnels (hélicoptères, avions...), mais elle ne sont pas gratuites pour autant.

Quelques éléments d'explication sur les tarifs pratiqués par Aerofilms et d'autres opérateurs qui sont conscients des enjeux.

Les freins techniques, administratifs et financiers

Tout d'abord, toute personne physique ou morale qui souhaite réaliser des prises de vues aériennes professionnelles (commerciales et/ou en zone peuplée) avec des aéronefs télépilotés tombe dans le champ des activités particulières et sous le coup de la réglementation du 1er janvier 2016.

Ce n'est pas possible de le faire en amateur, pour le plaisir, et ce pour des raisons évidentes de sécurité. Dès lors, vous devez dans le cadre de votre projet de prises de vues aériennes faire appel à une société qui satisfait à toutes les exigences réglementaires en la matière.

Des règles de sécurité draconiennes

La sécurité a un prix, c'est bien connu. Et ce prix pour les prises de vues aériennes se traduit surtout en temps de travail consacré aux phases de préparation (repérages, analyse des risques...), aux démarches administratives et aux frais de personnels affectés à la sécurisation au sol des espaces situés sous les volumes de vol.

En outre, nous avons l'obligation de procéder à de nombreux contrôles systématiques avant et après chaque vol, de tenir à jour des carnets de vol et de répertorier toutes les taches de maintenance dans un carnet d'entretien.

Pour bien comprendre quelles sont nos contraintes et ne pas rallonger inutilement cet article, je vous renvois à ce dossier consacré à la sécurité sur un tournage ou à nos tournages en zone urbaine.

Un matériel pointu techniquement et coûteux

Pour réaliser nos prises de vues, nous avons besoin de tout un environnement technique qui ne se limite pas à une machine et un appareil photo. C'est un ensemble de dispositifs qui nous permet d'exercer dans toutes les conditions, pour tous types de missions.

Les scénarios de vol sont nombreux et les tâches à effectuer diverses (dérushage/montage/étalonnage vidéo, retouches photos, écriture de scénarios, reportages avec images sol...).

Pour avoir une idée précise de l'investissement minimum pour démarrer une activité de prises de vues aériennes, je vous renvois à cet article complet sur le sujet.

Etude de cas

Pour mieux illustrer les contraintes de nos métiers, nous allons évoquer un cas concret représentatif, très simple en apparence mais qui peut réserver bien des surprises ! Un cas d'école emblématique où pléthore de gens proposent des prestations sans aucune précaution, à des prix absolument pas réalistes et souvent dans l'illégalité la plus totale.

Photos de la maison d'un particulier

Nous ne réalisons que très rarement ce type de prestations, en raison du coût induit qui les rend peu accessibles aux particuliers, à l'exception des biens de luxe. Néanmoins, elles sont emblématiques des contraintes auxquelles nous avons à faire face, raison pour laquelle nous allons développer le sujet.

Ce type de prestations, souvent proposé au rabais par des opérateurs débutants qui ne mesurent pas l'ampleur de la tache ni leur responsabilité, est en réalité beaucoup plus complexe qu'il n'y parait de prime abord.

Photo aérienne de maison
Photo aérienne de maison chez un particulier

Il peut sembler facile de réaliser quelques photos d'un bien immobilier, mais qui dit habitation dit généralement zone habitée et donc scénario S-3 avec autorisations préfectorales, périmètres de sécurité et pas mal de difficultés pour la mise en oeuvre de la mission.

Voici comment nous pouvons décomposer le travail à réaliser pour réaliser des prises de vues de la maison d'un particulier, avec les contraintes qui pèsent sur les professionnels :

  • Prise de rendez vous, échanges de mails ou appels téléphoniques, 15 minutes ;
  • Préparation de la mission (météo, consultation des informations aéronautiques...), 15 minutes minimum, voir beaucoup plus lorsqu'il s'agit d'un scénario S3 (zone peuplée, généralement le cas pour les photos de maisons) ;
  • Préparation et chargement du matériel, 30 minutes ;
  • Temps de trajet aller pour une distance moyenne de 20 km, soit environ 20 minutes ;
  • Arrivée sur place et prise de contact avec le client, 15 minutes ;
  • Déchargement et installation du matériel, 15 minutes ;
  • Procédures de sécurité (repérage, balisage, vol d'essai, check-list...), environ 15 minutes ;
  • Réalisation des prises de vues, 1 vol d'une durée d'environ 10 minutes ;
  • Rangement et chargement du matériel, 20 minutes ;
  • Temps de trajet retour, soit environ 20 minutes ;
  • Déchargement et rangement du matériel, 20 minutes, avec mise en charge des batteries (1 heure de charge) ;
  • Tri des photos et traitement des 2 plus belles images + envoi au client, 20 minutes ;
  • Facturation et encaissement de la prestation, 10 minutes ;
  • Saisie du carnet de vol, d'entretien... 5 minutes ;

Le coût du trajet est calculé selon le barème fiscal, la règle pour les entreprises, soit environ 27 euro TTC.

Nous arrivons à un cumul de temps de 3 heures et 50 minutes. Partons du principe que l'on optimise au mieux toutes ces contraintes. Le temps moyen nécessaire pour réaliser une telle mission se situera donc entre 03h00 et 04h00 selon la configuration des lieux et les contraintes administratives, à condition que la mission ait lieu à moins de 20 minutes de trajet ce qui est rarement le cas.

Car réaliser des prises de vues aériennes ne se limite pas à décoller et faire 3 photos. Le coût doit être calculé sur la base du taux horaire d'une entreprise, soit 110,00 euro TTC pour un particulier. Ce qui nous amène à un prix total minimum de 3 heures x 110 € + 27 € de déplacement, soit 357,00 euro TTC.

A cela, il faut rajouter 150,00 € TTC s'il est nécessaire de mettre en place un protocole d'accord pour évoluer en espace aérien contrôlé ou davantage pour les zones complexes (proximité de sites interdits...). Aucune entreprise sérieuse, autorisée DGAC, assurée, qui travaille avec du matériel homologué professionnel et qui ne bâcle pas sa prestation ne contestera ces prix de base.

Bien entendu, il faut intégrer à tout cela le risque (tout ce qui vole présente un risque et notre matériel n'est jamais assuré contre la casse), les reports pour conditions météorologiques et tous les autres aléas qui peuvent nous conduire à perdre du temps ou de l'argent.

Voici la réalité des coûts et contraintes d'une prestation qui est en apparence seulement la plus simple. Bien entendu, certains sites d'annonces gratuites regorgent d'offres à 40 euro, mais attention, le drone va devoir survoler une zone pavillonnaire, avec les enfants de vos voisins à proximité. S'il arrive quoi que ce soit avec un amateur non déclaré, vous allez au devant de graves ennuis !

Il est vrai que si vous conduisez sans permis, sans assurance, que vous n'avez pas assuré votre domicile et que vous vous êtes organisé(e) insolvable, ça ne vous posera pas de cas de conscience... Mais pour tous les autres, attention !

Réaliser des vidéos aériennes de qualité

La réalisation de vidéos de qualité, parfaitement stables, est autrement plus complexe que la prise de quelques photos. Pour les photos, les vibrations (raisonnables) ne sont pas un problème, le vent non plus.

Dès lors que l'on enregistre de la vidéo, les contraintes sont toutes autres, l'exercice devient beaucoup plus délicat et demande un tout autre savoir faire.

Les contraintes techniques

En vidéo, le vent, les vibrations, les changements de lumières, les déplacements trop rapides (autofocus des caméras), les contrastes trop marqués (un bateau blanc au soleil, sur un lac très sombre par exemple)... deviennent autant d'obstacles à la réussite des plans.

Il est donc impératif d'utiliser du matériel adapté et de qualité dont vous avez déjà pu lire le coût via les liens proposés au début de cet article. En outre, nous sommes beaucoup plus dépendants des contraintes météorologiques et les fenêtres de tournage sont plus restreintes.

Les tournages sur des sites industriels, pour des productions TV ou autres sites classés peuvent présenter des contraintes réglementaires et administratives conséquentes qu'il est nécessaire d'intégrer dans les propositions commerciales.

Pour donner un ordre de grandeur, la réalisation de vidéos (une série de plans aériens différents) pour un camping par exemple peut se faire en une journée si les conditions sont favorables. Mais de la même manière que pour les photos chez un particulier, le temps de préparation, déplacement, installation... est conséquent, d'autant plus que les moyens nécessaires à la réalisation du film sont importants.

* Cumul des vues Youtube, Dailymotion & Facebook

Le savoir faire

Lorsque l'on réalise de la vidéo, que ce soit au sol ou à l'aide de moyens aériens, nous devons intégrer des notions artistiques qui sont les intentions du réalisateur. Nous ne réalisons jamais de vidéo sans avoir en tête les plans que nous devons réaliser, et surtout quel devra-t-être le résultat final.

Cela induit des phases préparatoires importantes au delà des autorisations administratives, telles que réaliser des repérages (ou même recherches de sites), écrire un synopsis et mettre en place un scénario voir un story board (phases très chronophages)... Il ne faut pas oublier qu'ensuite, il faudra trier, monter et étalonner les images pour remettre au client des livrables d'une qualité professionnelle qui seront exploitables directement.

Prestations drone pas cher
Le pas cher est déjà trop cher...

La réalisation d'un film institutionnel ou d'une fiction demandent un large savoir faire qui n'est pas maîtrisé de tous. La charge de travail peut varier énormément selon la nature et l'ambition du projet, raison pour laquelle il est très difficile de chiffrer ce type de prestations dans l'absolu.

Retenez simplement qu'un film court (moins de 90 secondes) qui ne demande pas des moyens considérables nécessite au bas mot un budget de plusieurs milliers d'euro, avec des prix qui peuvent très rapidement franchir la barre des 5 000 € de budget sans faire de folies, voir beaucoup plus pour des films plus longs qui demandent davantage de moyens.

Retenez également que si vous souhaitez des rushs vidéo sans post-traitement avec l'objectif de monter vous même les images, cela demande un réel savoir faire. Par défaut, pour des raisons notamment de dynamique de l'image, nous tournons la plupart du temps en images brutes qui demandent beaucoup de travail. Si vous n'êtes pas un professionnel et/ou si vous ne savez pas réellement ce que vous faites, vous ne parviendrez pas à exploiter correctement ces images et vous serez nécessairement déçu(e). Il est donc impératif de nous demander à minima de réaliser le dérushage et l'étalonnage des images, ce qui là aussi représente un coût, puisque ce sont des phases très chronophages.

C'est pour cette raison que nous disposons d'outils de post-production puissants et rapides, qui nous permettent de traiter de grandes quantités d'images, y compris en 4K au sein de notre studio de postproduction numérique : un investissement conséquent qui contribue pleinement au coût des prestations à travers l'amortissement de ces équipements nécessaires, sans lesquels il semble difficile de vendre des prestations vidéo.

Enfin, sachez que le matériel c'est une chose, mais que sans le talent des techniciens, il ne peut rien...

Quid des prestations techniques ?

L'usage des drones ne se limite pas à la prise de photos ou à la réalisation de vidéos aériennes. Nous pouvons réaliser tous types de prestations techniques telles que suivis de chantiers, inspections techniques d'ouvrages d'art, orthophotographie, modélisation 3D, cubatures de carrières, agriculture de précision...

Dès lors, les prestations deviennent plus techniques et complexes que de la « simple » photo, avec de la navigation par Way Points (vols automatiques programmés) qui nécessite l'élaboration de plans de vols pointus et précis. Les phases de préparation deviennent plus longues et le matériel embarqué pointu et coûteux (capteurs thermiques ou multi-spectraux par exemple).

Le post traitement des données demande beaucoup de rigueur avec des logiciels dont la complexité n'a rien à envier au prix des licences. Ces prestations techniques demandent de bonnes connaissances théoriques dans différents métiers.

Il devient alors plus complexe de fournir des enveloppes tarifaires indicatives tant ces missions sont variées et nécessitent une appréciation au cas par pas. Mais globalement l'usage des aéronefs télépilotés permet de réaliser des économies avec un gain de temps appréciable et des coûts d'exploitation inférieurs aux moyens aériens traditionnels.

N'hésitez pas à nous consulter pour obtenir davantage d'informations sur les possibilités offertes par ces nouveaux outils.

Des prestations complètes et complexes

Vous l'avez compris, réaliser des prises de vues aériennes ne se limite pas à sortir un drone du coffre, lui coller 2 batteries, décoller puis encaisser un chèque.

Nous avons de fortes contraintes techniques et réglementaires, le matériel est coûteux et pas assurable (les dégâts qu'il peut occasionner, bien entendu le sont avec une responsabilité civile aérienne), et après l’atterrissage, la journée est loin d'être terminée.

J'ai donc naturellement décidé de rédiger une série d'articles sur le sujet, dont celui-ci est l'aboutissement, pour vous aider à mieux comprendre nos métiers, car de nombreux clients ou curieux nous posent quotidiennement les mêmes questions, notamment via les réseaux sociaux.

Vous pouvez consulter nos tarifs et partager cet article sur les réseaux sociaux si vous l'avez aimé.